1/17

Requalification d'un site d'activité

Maitre d'ouvrage

Localisation

Typologie

Surface

Equipe

Mission

Villefranche Beaujolais Saône Agglomération

Arnas (69)

Activité

4400 m² SDP

HYTT Architecture - EXPRIM Développement - HETIA - ALIENOR Ingénierie

Appel à projet (non retenu)

Les atouts du projet :

Une insertion urbaine, paysagère architecturale qui raisonne à l’échelle du quartier :
- Mise en place d’un nouveau rapport d’échelles entre l’immense bâtiment existant et la zone pavillonnaire via l’introduit de gabarits bâtis intermédiaires.
- Création d’un nouveau front de rue paysager et architectural qualitatif.
- Articulation avec E-cité maintenant ou favorisant la création de nouvelles synergies (connexion visuelle, espaces extérieurs de rencontre, préservation de l’écosystème en place pour les entreprises déjà sur site après la «période pépinière», ...).
- Une gestion des flux confortable et efficace pour les usagers et sans nuisance pour les riverains via une rue couverte.

 

Un bâtiment existant complètement requalifier & revaloriser.
- Exploitation optimisée des atouts du bâtiment existant (préservation et exploitation de la double hauteur, avantages thermiques et lumineux liées à l’exposition sud de la façade principale, préservation  de l’évolutivité et de la réversibilité des espaces, ...).
- Des cellules traversantes et modulables avec accès directs et identifiés pour les véhicules et les piétons.
- Réemploi du quai pour la création d’un espace de livraison poids lourds sécurisé et de plein pied avec les cellules.


Un parc de stationnement confortable et évolutif :
- Préserve le potentiel de la réserve foncière en front de rue.
- Parking couvert, éclairé et ventilé naturellement.
- Sans nuisance visible et sonore pour les riverains.
- Évolutif et réversible à terme.

 

Une dimension environnementale forte et intégrée dans tous les aspects du projet :
- Une réhabilitation à l’impact carbone maîtrisé où «l’on enlève plus que l’on ne crée» et qui traite les faiblesses existantes (réfection des façades, suppression des ponts thermiques, préservation de la surface utile des locaux, ...).
- Des nouveaux bâtiments vertueux, innovants, confortables «4 saisons» et économiques en charges d’exploitation (niveau passif).
- Des modes constructifs qui stimulent les filières locales.
- Un projet paysager fort faisant la part belle au végétal.
- Un mode de gestion doux des eaux pluviales.


Une réponse augmentée et d’ensemble au cahier des charges :
- Augmentation de la surface dédiée à de l’activité (existant 3736 m² => projet 4439 m²).
- Doublement de la surface d’espaces verts par rapport aux exigences réglementaires
- Grande variété et modularité des surfaces proposées.
- Une équipe complète, identifiée au nombre d’intervenants limité.